Chronique Petits gestes pour la planète

sur les ondes de    Choq fm

 

 

 

Accueil Informations Programme Dossiers Produits Commentaires Communiqués Localisation Album photos Chroniques Liens

   

Introduction à la chronique «Petits gestes pour la planète»

L’émission

Cette chronique bimensuelle présentée sur les sur les ondes de CHOQ.FM  est diffusée les lundis de

19 h à 19 h 30 dans le cadre de l’émission Ondes vertes. Elle vise à donner des trucs et suggestions faciles à appliquer au quotidien, qui permettent de protéger l’environnement. C’est avec tous ces petits gestes que l’on peut faire une différence. Nous allons même recycler certaines astuces, qui parfois oubliées, peuvent être remises au goût du jour !  

Mais pourquoi !  Parce que l’action individuelle est le moteur premier du changement

Moins consommer et prôner l’application des 3R, nous permet d’améliorer notre environnement et de jouir d’une meilleure qualité de vie. Et vous allez voir, les 3R sont plus facile à mettre en pratique au quotidien qu’on ne le pense ! J’espère que cette chronique saura vous enthousiasmer  autant que nous le sommes à        

l’Éco-quartier Saint-Sulpice.

Merci à l’avance à  tous ceux qui participent  à la cause de l’environnement.

 

Horaire des chroniques pour l’automne 2006

# de capsule

Semaine de diffusion

Petits gestes pour la planète en regard

avec les changements climatiques

1

2 octobre

Introduction de la chronique

Présentation des éco-quartier  et de leur services

2

23 octobre

Geste 1 : Une fête de l’ halloween écolo. Pourquoi pas?

3

30 octobre

Geste 2 : Les résidus domestiques dangereux 

4

13 novembre

Geste 3 : L’efficacité énergétique

5

4  décembre

Geste 4 : Le Noël de la simplicité volontaire

6

11 décembre

Geste 5 : Des cadeaux pour un Noël équitable

 

Chronique 1 : Présentation des Éco-quartier et  de leurs services

Éco-quartier est le programme d'action environnementale de la Ville de Montréal. Créé en 1995, le programme Éco-quartier intervient dans quatre grands champs d'intervention : La propreté, les    3R-V (réduction, réemploi, recyclage, valorisation), l'embellissement et la nature en ville. Il adopte une approche centrée sur la sensibilisation, l'information, la formation et la participation directe des résidants à l'amélioration de leur cadre de vie.

 

Parmi les objectifs poursuivis par le programme Éco-quartier, mentionnons :

La promotion de l'éco-civisme dans les habitudes de vie des Montréalais;

L'incitation à la prise en charge des préoccupations environnementales par les  citoyens;

Ø         - Education et sensibilisation via des kiosques d’information, conférences, ateliers et des   

             excursions.exemple ; conférence dans les écoles, kiosques dans les lieux publics, visite au complexe    

             environnemental Saint-Michel

L'amélioration de la propreté des quartiers montréalais

Ø           - Organisation de corvées de nettoyage, améliorer la qualité visuelle et la propreté générale et    

             sensibilisation à l’éco-civisme

Ø        - Responsabilité des propriétaires de chien (pollution canine)

Ø        - Respect des modalités et de la réglementation sur les services de collecte de la Ville

     - L'embellissement du paysage urbain  

Ø      Promouvoir l’aménagement et la naturalisation des espaces verts,

Ø           - La sensibilisation sur le contrôle de l’herbe à poux et l‘herbe à puce

Ø        - Concours d’embellissement

Ø        - Distribution de fleurs  et de compost au printemps et de bulbes de jonquilles à l’automne

L'augmentation de la participation des Montréalais aux programmes verts établis dans les arrondissements, tout particulièrement les programmes de collecte sélective

Ø            - Sensibiliser les citoyens à produire moins de déchets notamment la réduction de l'utilisation de l'emballage

Ø         - À adopter la règle des  3R-V (réduction, réemploi et recyclage et valorisation)

Ø         - Promouvoir le compost par des formations et la vente de composteur

Ø         - Offrir de l’information et de la formation sur le recyclage et assurer la distribution des bacs verts

 

Un programme géré en arrondissement

Chaque année les Éco-quartiers établissent un programme d'activités en invitant les citoyens de leur milieu à participer et à s'impliquer. Les 27 Éco-quartiers ont la liberté d’utiliser les moyens de leur choix pour sensibiliser, informer et mobiliser les citoyens de leur district. Pour connaître ces activités, on peut communiquer avec l'Éco-quartier de notre secteur, consulter son site internet, le cas échant, ou s'adresser à l'arrondissement, responsable de la gestion du programme. Pour leurs coordonnées veuillez consulter le document à la fin du présent texte.

Exemple de projets valant la peine d’être soulignées : 

 

Éco-quartier Plateau Mont-Royal : Appellation V commerce vert,  un programme de certification environnementale gratuit pour les petits commerces de 50 employés et moins, inspiré du modèle ISO 14001

 

Éco-quarter Saint-Sulpice : Campagne de sensibilisation Mon sac je le réutilise, incitant les citoyens à réduire la consommation de sac de plastiques et à encourager l’utilisation d’alternatives tel que le sac réutilisable

 

Éco-quartier Maisonneuve : Développement d’une expertise en lombricompostage

 

Éco-quartier Miles-End : Guide de compostage ainsi qu’un nouveau programme de récupération des Rdd.

 

 

 

Coordonnées des éco-quartiers

 

ARRONDISSEMENT

AHUNTSIC-CARTIERVILLE

ARRONDISSEMENT

MERCIER—HOCHELAGA-MAISONNNEUVE

Ahuntsic
Embellissons Fleury
10326, boul. Saint-Laurent
Montréal (Québec) H3L 2P2
Tél. : 514 387-9505
Téléc. : 514 387-0451
service@ecoquartierahuntsic.ca

www.ecoquartierahuntsic.ca

Hochelaga
Jeunes sportifs Hochelaga inc.
2190, rue Préfontaine, bureau 210
Montréal (Québec) H1W 2P3
Tél. : 514 521-2280
Téléc. : 514 522-4519
eco.quartier@qc.aira.com

Cartierville
Éco-quartier Cartierville
5090, rue De Salaberry, bureau 102
Montréal (Québec) H4J 1H9
Tél. : 514 856-9053
Téléc. : 514 856-3294
ecoquartier@qc.aira.com

Longue-Pointe
Mercier-ouest Quartier en santé
3100, rue Arcand, bureau 200
Montréal (Québec) H1N 3C7
Tél. : 514 251-1047
Téléc. : 514 251-4606
eqlp@bellnet.ca

L'Acadie
NRJ Ahuntsic
2425, rue De Salaberry, bureau 113
Montréal (Québec) H3M 1L2
Tél. : 514 331-6775
Téléc. : 514 331-5569
ecolacadie@qc.aira.com
www.eco-quartier-lacadie.ca

Louis-Riel
Comité de surveillance Louis-Riel
6751-A, rue Beaubien Est
Montréal (Québec) H1M 3B2
Tél. : 514 899-0642
Téléc. : 514 899-0434
cslr-
eqlriel@cam.org

Saint-Sulpice
Éco-quartier Saint-Sulpice
1105, av. Émile-Journault
Montréal (Québec) H2M 2H2
Tél. : 514 382-5879
Téléc. : 514 382-1888
eqss@eco-quartier.ca
www.eco-quartier.ca

Maisonneuve
CCSE Maisonneuve
4375, rue Ontario Est
Montréal (Québec) H1V 1K5
Tél. : 514 254-5119
Téléc. : 514 254-5159
ecomaisonneuve@qc.aira.com

Sault-au-Récollet
Voisins du Sault
2575, rue Fleury Est
Montréal (Québec) H2B 1L7
Tél. : 514 385-0084
Téléc. : 514 385-0620
ecovds@cam.org

Tétreaultville
Club Optimiste Tétreaultville inc.
3077, avenue Lebrun, suite 101
Montréal (Québec) H1L 5G2
Tél. : 514 493-7788
Téléc. : 514 493-4866
ecothb@qc.aira.com

ARRONDISSEMENT

CÔTE-DES-NEIGES—

NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

ARRONDISSEMENT

RIVIÈRE-DES-PRAIRIES—

POINTE-AUX-TREMBLES

Côte-des-Neiges–Darlington-Snowdon
Société environnementale Côte-des-Neiges
5700, avenue Victoria
Montréal (Québec) H3W 3H2
Tél. : 514 738-7848
Téléc. : 514 738-8690
ecoquartiercdn@socenv.ca
www.socenv.ca

Quartier Pointe-aux-Trembles
Éco de la Pointe-aux-Prairies

13980, rue Notre-Dame Est
Montréal (Qc) H1A 1T5
Tél. : 514 642-8379
Téléc. : 514 642-4286
info@ecopap.ca

Loyola-Décarie
Valorisateurs écologiques
4101, boul. Décarie
Montréal (Québec) H4A 3J8
Tél. : 514 482-8778
Téléc. : 514 482-1736
ecoquartier@ecohosting.net

Quartier Rivière-des-Prairies
Éco de la Pointe-aux-Prairies

9140, boul. Perras
Montréal (Qc) H1E 7E4
Tél. : 514 648-9177
Téléc. : 514 648-9989
info@ecopap.ca

Notre-Dame-de-Grâce—Snowdon
Prévention Notre-Dame-de-Grâce
5309, chemin Queen Mary, 2e étage
Montréal (Québec) H4B 1P6
Tél. : 514 486-2727
Téléc. : 514 486-2771
ecoquartierloyola@lycos.com

 

ARRONDISSEMENT

LE SUD-OUEST

ARRONDISSEMENT

ROSEMONT—LA PETITE-PATRIE

Émard
Pro-Vert Sud-Ouest
6071, boul. Monk
Montréal (Québec) H4E 3H5
Tél. : 514 768-2709
Téléc. : 514 768-9448
info@provert.org

Étienne-Desmarteau — Marie-Victorin
Comité écologique du grand Montréal
4411, rue Beaubien Est
Montréal (Québec) H1T 1T2
Tél. : 514 721-0907
Téléc. : 514 721-2364
eco-quartier@bellnet.ca

Pointe-Saint-Charles
YMCA - Pointe-Saint-Charles
255, rue Ash
Montréal (Québec) H3K 2R1
Tél. : 514 925-3339
Téléc. : 514 935-1787
eco.psc@ymcamontreal.qc.ca
www.ymcamontreal.qc.ca/eco

Vieux-Rosemont — Saint-Édouard
Société dével. environ. de Rosemont (SODER)
2884, rue Masson
Montréal (Québec) H1Y 1W9
Tél. : 514 727-6775
Téléc. : 514 376-0251
recyclage@soder.qc.ca
www.soder.qc.ca

Louis-Cyr
Pro-Vert Sud-Ouest
75, Rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier
local 021 au sous-sol
Montréal (Québec) H4C 3A1
Tél. : 514 935-8120
Téléc. : 514 935-7909
louiscyr@provert.org

Société dével. environ. de Rosemont (SODER)
226, rue Saint-Zotique Est
Montréal (Québec) H2S 1L1
Tél. : 514 495-8825
Téléc. : 514 495-2711
Secretariat.pp@soder.qc.ca
www.soder.qc.ca

ARRONDISSEMENT

LE PLATEAU-MONT-ROYAl

ARRONDISSEMENT

SAINT-LAURENT

Jeanne-Mance et Mile End
Comité Saint-Urbain
3986, rue Saint-Urbain
Montréal (Québec) H2W 1T7
Tél. : 514 288-1402
Téléc. : 514 288-7289
monquartier@ecojm.org
www.ecojm.cam.org

Côte-de-Liesse — Norman-McLarin
Centre de recherche et d’action pour le bien-être environnemental (CRABE)

1480, rue de l' Église
Saint-Laurent (Québec) H4L 2H6
Tél. : 514 744-8333
Téléc. : 514 744-0008
ecoquartierstlaurent@bellnet.ca

Le Plateau-Mont-Royal et Laurier
Vélo Québec Association
1251, rue Rachel Est
Montréal (Québec) H2J 2J9
Tél. : 514 521-8356 poste 326
Téléc. : 514 521-5711
Eco-quartier@velo.qc.ca

 

ARRONDISSEMENT

VILLERAY—SAINT-MICHEL—

PARC-EXTENSION

ARRONDISSEMENT

VILLE-MARIE

Jean-Rivard–Saint-Michel
PARI Saint-Michel
7501, rue François-Perrault, bureau 113
Montréal (Québec) H2A 1M1
Tél. : 514 727-0914
Téléc. : 514 727-0631
paristmichel@bellnet.ca

Peter-McGill Union des étudiants et étudiantes de Concordia inc.
1414, rue Pierce
Montréal (Québec) H3H 2K2
Tél. : 514 933-1069
Téléc. : 514 933-1151
eco.petermg@gmail.com
www.cam.org/petermg

Parc–Extension
Parc-Extension Quartier en santé
419, rue Saint-Roch, bureau #SS 04
Montréal (Québec) H3N 1K2
Tél. : 514 270-4049
Téléc. : 514 270-8428
ecopeqs@bellnet.ca

Saint-Jacques
Ass. sportive et communautaire Centre-Sud
2022, rue de la Visitation
Montréal (Québec) H2L 3C7
Tél. : 514 522-4053
Téléc. : 514 522-6702
ecojac@cam.org
www.ecojac.cam.org

Villeray et Jarry
Le Patro Le Prevost
7355, av. Christophe-Colomb
Montréal (Québec) H2R 2S5
Tél. : 514 273-9161 poste 283
Téléc. : 514 273-9190
ecovilleray@hotmail.com
www.patroleprevost.qc.ca

Sainte-Marie
Éco-quartier Sainte-Marie
2113, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2K 2H9
Tél. : 514 523-9220
Téléc. : 514 523-2653
eqsm@qc.aira.com

Point de service du district Jarry
750, rue Mistral (angle Chateaubriand)
Montréal (Québec) H2P 1Z2
Mme Carole Clément
Tél.  : 514 385-9081

 

 

 

Haut de la page

 

Un Halloween écologique?         

Il est très amusant de se préparer pour la fête de l’Halloween car il s’agit d’une bonne occasion de se divertir en organisant une fête thématique, en famille ou entre amis, de bricoler avec les enfants et, surtout, de tenter d’effrayer les visiteurs, amateur de friandises. Mais cette célébration peut rapidement devenir dispendieuse et générer une quantité importante de déchets.  Afin de freiner cet élan de surconsommation, il est important d’avoir toujours en tête la règle des 3 R-V, soit réduire, réutiliser, recycler et valoriser.

Un décor des plus terrifiants, et ce, à moindre coût!

En suivant ces règles, il est ainsi possible de célébrer cette fête tant appréciée des enfants, tout en étant écologique.  Côté décoration, il suffit de jumeler quelques objets déjà présents dans la maison tel que des candélabres dont on changera la couleur des bougies ou encore d’utiliser des bouts de tissus ou de vieux draps pour réaliser toiles d’araignées, fantômes ou encore créer des personnages.  Avec un peu d’imagination, de colle, de gouache et quelques bout de corde, on peut créer un décor très intéressant et encore plus réaliste que ceux disponible en magasin. Il est également possible de récupérer les décorations des années précédentes ou même d’utiliser le contenu de votre bac de recyclage.  Bref une belle occasion de récupérer et de réutiliser tout en bricolant en famille!

Récupérer et composter les citrouilles et les feuilles, c’est possible!

Les feuilles mortes s’accumulant durant l’automne sur votre terrain peuvent servir à rehausser votre aménagement extérieur.  Elles peuvent être déposées autour des citrouilles ou servir de rembourrage dans des sacs à l’effigie de citrouilles ou d’une tête de fantôme. Une autre bonne façon de réduire la quantité de déchets produits est de composter feuilles, paille et citrouilles après usage.  Il existe d’ailleurs une collecte de feuilles mortes qui se déroulera les 1er, 8 et 17 novembre prochain. La ville de Montréal demande aux citoyens de déposer les feuilles dans des sacs ou des boites et de les placer avant 8 heures en bordure du chemin. 

Un déguisement fait de matières récupérées. Pourquoi pas!

Au lieu d’acheter un nouveau déguisement que vous ou votre enfant ne porterez qu’une seule fois, inspectez les placards de votre maison à la recherche de vêtements ou de morceaux de tissus pouvant être agencés de manière originale..   Une vieille nappe peut rapidement devenir une belle cape.  Il ne faut pas hésiter à utiliser de la peinture à vêtements et à les rapiécer. 

Vous pouvez également dénicher un costume dans une boutique d’articles d’occasion ou une vente de garage. Faites des échanges avec vos voisins et amis. Pour vous guider lors de votre tournée des friperies, voici quelques endroits à visiter dans l’arrondissement :

 

Cartier Émilie
5625, rue De Salaberry

(514) 856-3326

Vestiaire Saint-Antoine-Marie-Claret
10630, av. Larose

(514) 321-2002

 

Carrousel Prêt à Reporter
343, rue Fleury Ouest

(514) 389-8590

 

Friperie Nostalgie
925, rue Fleury Est

(514) 389-6896

 

Comptoir Christ-Roi
9475, rue Berri

(514) 382-6714

 

Une fois l’Halloween terminée, vous pourrez conserver ces déguisements ou les donner aux écoles pour leur pièces de théâtre ainsi qu’à d’autres enfants qui pourront s’en servir l’an prochain. Ou encore les offrir à des organismes de charité tels que la Fondation québécoise de la déficience intellectuelle   http://www.fqdi.ca/dons.htm. Une autre alternative consiste à louer ou à emprunter un costume.

 Le suremballage des bonbons de commerce, y avez-vous pensé?

En ce qui concerne l’achat et la distribution des friandises, il est conseillé de choisir des bonbons moins emballés.  Vous pouvez par exemple acheter des confiseries en vrac ou en format familial et les assembler à l’aide d’une corde au lieu d’utiliser un sac ziploc qui se retrouvera rapidement à la poubelle. Cette mesure vous permet également d’économiser temps et argent.

Certaines personnes décident même de ne pas acheter de bonbons du tout mais plutôt des petits cadeaux réutilisables ou encore des aliments meilleurs pour la santé tels que : raisins noix, crayons, gommes à effacer originales etc…Pour la cueillette des bonbons, il est préférable d’opter pour une taie d’oreiller ou encore un sac réutilisable, plus écologique et résistant, et dont les poignées sont plus confortables que le sac de plastique ordinaire.

Toutes ces options respectent l’environnement et laissent place à la créativité.  Vos enfants pourront être fiers de porter un déguisement unique et dire à leur amis qu’ils ont contribué à la protection de l’environnement en participant à la confection de leurs décorations et costumes!!

Autres ressources pour se procurer des vêtements :

Guide du réemploi :http://www.guidedureemploi.com

Armée du Salut :http:/www.armeedusalut.ca

Village des valeurs : http://www.villagedesvaleurs.com

Friperie renaissance : http://www.renaissancequebec.ca/

 

 

Haut de la page

 

Résidus domestiques dangereux (RDD)

 

Peut-être avez-vous déjà entendu les expressions « résidus domestiques dangereux » ou « RDD » ? Savez-vous à quoi elles font référence ? Ils s’agit pourtant de produits que vous possédez peut-être à votre résidence et qui peuvent mettre votre sécurité en jeu. Il s’agit en fait de résidus générés à la maison ayant les propriétés d’une matière dangereuse, soit comburante (peroxyde), corrosive (acide sulfurique), inflammable (essence), toxique (médicaments périmés et pesticides) ou gazeuse (déodorant en aérosol).  Cette catégorie de matière résiduelle regroupe, également, les peintures, les huiles usées et les produits nettoyants. On estime que  les RDD représentent 1% des déchets municipaux, soit près de  33 000 tonnes par année.

Ils peuvent présenter des risques importants pour la santé des individus, s’ils ne sont pas gérés de façon adéquate.  Par exemple, des milliers de cas d’intoxication surviennent chaque année.  De plus, le contact avec la peau et les voies respiratoires présentent un danger réel.  Apprendre à reconnaître l’étiquette des produits que l’on utilise quotidiennement n’est donc pas superflu. Voici les quatre symboles retrouvés couramment sur les produits nettoyants :

CORROSIF

Zone de Texte: CORROSIF

INFLAMMABLE

Zone de Texte: INFLAMMABLE

TOXIQUE

Zone de Texte: TOXIQUE

EXPLOSIF

Zone de Texte: EXPLOSIF

 

 

 

 

 

 

 


 

Il est important de manipuler avec prudence les produits dont l’étiquette contient ces symboles et de bien lire les instructions d’utilisation.  L’usage de RDD a également un impact sur l’environnement selon la façon dont on les dispose.  Il faut donc s’abstenir de jeter les résidus domestiques dangereux (RDD) aux ordures, à l’égout ou de les enfouir sous terre, car ils peuvent contaminer les sols et la nappe phréatique comme c’est le cas, notamment, des résidus composés d’hydrocarbure (solvants, peintures et huiles).

La meilleure façon de procéder lors de l’achat et l’usage des RDD est d’appliquer la règle des 3 R.  La première étape est de réduire nos achats de RDD en achetant uniquement la quantité nécessaire ou des produits de remplacement qui sont sans ou à moindre risque.  Vous retrouvez une multitudes de solutions de rechange pour l’entretien ménager et le jardinage dans le guide « Maison propre et jardin vert », distribué dans les éco-quartiers ou disponible en format numérique au www.eco-quartier.ca.  On peut également réutiliser les produits jusqu’à épuisement de ceux-çi.  Pour terminer, il est  très important d’appliquer le troisième R, qui représente le recyclage ou la récupération dans certains cas, donc de toujours rapporter les RDD à un site municipal de récupération.

 

Règles de sécurité

 

Lors de l’entreposage de vos produits, il est important de respecter les consignes suivantes :

 

 - Rangez vos résidus domestiques dangereux dans un endroit frais, sec et bien ventilé, loin des sources de 

   chaleur et des boîtes électriques ;

 - Rangez-les dans des contenants étanches et hors de la portée des enfants et des animaux domestiques ;

 - Entreposez les bouteilles de propane à l’extérieur, en toute saison ;

 - Évitez d'accumuler des résidus domestiques dangereux. Leur présence est une cause fréquente d'incendie et

   peut mettre votre santé en danger ;

 - Toujours se laver les mains à l’eau savonneuse après manipulation des RDD.

 

La collecte

 

Les écocentres sont responsables de la collecte des RDD, il ne faut pas les confondre avec les éco-quartiers, qui sont des organismes de sensibilisation environnementale.  Voici les coordonnées des écocentres de Montréal :

 

Écocentre de l’Acadie

Écocentre d’Eadie

1200, boul. Henri-Bourassa Ouest

1868, rue Cabot

(514) 872-1376

(514) 872-8359

 

 

Écocentre de Saint-Michel

Écocentre de la Petite-Patrie

2475, rue des Regrattiers

1100, rue des Carrières

(514) 872-3267

(514) 872-7706

 

 

Écocentre de la Côte-des-Neiges

Écocentre de la Rivière-des-Prairies

6925, chemin de la Côte-des-Neiges

11400, rue Léopold-Christin

(514) 872-3517

(514) 868-4277

 

 

Consulter le lien suivant pour le plan de localisation 

 

 

 

Produits acceptés

 

Lors de la collecte, les produits doivent être, autant que possible, dans leur contenant original et clairement identifiés. Il ne faut jamais mélanger ou transvider des résidus domestiques dangereux, car cela peut causer des réactions chimiques dangereuses en plus d'empêcher leur récupération.

Voici la liste des substances acceptées:

- les restes de peinture, latex ou alkyde, et de teinture   (également accepté par les marchands Rona)

- les huiles usées comme l'huile à moteur

- les piles AAA à D, alcaline et nickel-cadmium

- les batteries d'automobile - (également accepté par les magasins Canadian Tire, certains garages et 

  municipalités)

- les piles rechargeables périmées, Ni-Cd, Ni-MH, Li-ion ou Pb (également accepté par les Canadian Tire, Radio

  Shack, et Espace Bell)

- les produits nettoyants, acides et basiques

- les solvants comme la térébenthine et le varsol

- les pesticides, tel le diazinon ou le malathion

- es oxydants par exemple le chlore à piscine

- les médicaments périmés (également accepté en pharmacie)

- les adhésifs, l'époxy, etc.

- les aérosols

- les bouteilles de propane

 

Pour être transportés de façon sécuritaire, les RDD doivent être placés dans une ou plusieurs boîtes en carton solide, en plastique ou en bois afin d’éviter que les produits ne se renversent ou ne se déplacent. Attention! Car cela pourrait créer un cocktail particulièrement explosif.  Utilisez le coffre arrière du véhicule et laissez au moins une fenêtre ouverte.  Il ne faut pas transporter les RDD en même temps que d’autres matières, comme des vêtements, ou des produits combustibles (bois, papier, etc.). De plus, on ne doit jamais fumer en manipulant les RDD.

 

Divers traitements attendent les RDD ainsi recueillis.  En effet, les acides, les bases et les huiles à moteur sont généralement réutilisés, tandis que les peintures, les piles, les solvants et les bonbonnes de propanes sont recyclés. 

 

Les informations composant ce texte ont été tirées en grande partie du feuillet intitulé « Quand RDD rime avec sécurité », préparé par le Service des infrastructures et de l’environnement avec la collaboration du Service de sécurité incendie de Montréal.

 

Pour toute demande de renseignement, s’informer auprès de sa municipalité pour connaître les services offerts.

 

 

Pour plus d’information :

 

Fiche d’information de Recyc-Québec

 

 

Produits nettoyant moins nocif pour l’environnements :

 

Nature clean : http://www.franktross.com/nature/default.asp

Écogent : http://www.ecogent.ca 

 

Haut de la page

 

L’efficacité énergétique

Devenir Eco-efficient : efficacité énergétique 101

Contrairement à ce que l’on peut croire, il est facile, accessible et abordable de réduire notre consommation d’énergie.  Il suffit d’adopter de nouvelles habitudes de vie et d’effectuer des travaux mineurs dans votre logis.  L’utilisation judicieuse de l’énergie permet de retirer des bénéfices tant économiques qu’environnementaux.  Divers facteurs et éléments peuvent entrer en ligne de compte dans notre consommation d’énergie : l’isolation de son chez-soi, l’étanchéité des portes et fenêtres, l’utilisation du chauffe-eau, du chauffage de la maison et des petits et grands appareils électroménagers.

1)  Chauffage

Nous débutons par la réduction de l’énergie utilisée par le chauffage parce que la saison froide est déjà entamée et qu’environ 60 % des dépenses énergétiques de nos maisons sont consacrées au chauffage.  Soit, la majorité de l’énergie utilisée pour que ce soit d’autre.  Cela peut facilement représenter plus de 1 000 $ pour une résidence moyenne.

Quelques trucs

  1. Placez des rideaux épais devant portes et fenêtres.  Fermez-les durant la nuit afin de garder la chaleur puis, ouvrez-les le jour venu pour profiter de l’énergie du soleil.

  2. Veillez à un entretien annuel de votre fournaise ou de votre équipement de chauffage (des plans d’entretien existent notamment chez Gaz métro).  Une mise au point et un réglage adéquat peuvent permettent une réduction de l’énergie de l’ordre de 5%.  Par exemple, pour une fournaise au gaz : si 100 000 familles effectuaient leur réglage de façon correcte, plus de 14 milliards de mètres cubes de gaz naturel serait économisés par année.

  3. Changez votre thermostat pour un modèle programmable ou électronique et baissez le thermostat durant la journée et la nuit lorsque ce n’est pas nécessaire. Un ou deux degrés peuvent faire la différence! En effet selon l’agence d’efficacité énergétique : « En baissant la température de 1°C, sur une période de 24 heures,ou de 3°C, durant la nuit, vous pouvez économiser jusqu’à 6 % en coûts de chauffage  ».

  4. Changer votre pomme de douche pour un modèle à plus faible débit permettrait à 100 00 foyers d’économiser 1 milliard de litres par année.

  5. Bien isoler notre chauffe-eau et ses conduits et tuyaux pour éviter la perte d’énergie.

  6. Consulter le site de l’agence de l'efficacité énergétique pour calculer la consommation d'énergie moyenne d'une habitation.

 

 

2) Gros appareils ménagers : en passant par la cuisine jusqu’à la salle de lavage

  1. La consommation des gros appareils ménagers représente le cinquième de l’énergie totale d’une résidence.

  2. Lors de l’achat d’un nouvel appareil, recherchez l’étoile ENERGY STAR® qui indique que cet appareil vous permet de réduire de 30 à 50 % vos coûts énergétiques et frais d’utilisation. Pour plus d’informations et pour évaluer le rendement de vos appareils consultez le site Web au de www.energystar.gc.ca.

  3. Évitez de placer votre réfrigérateur juste à côté de la cuisinière, du lave-vaisselle ou d’une fenêtre ensoleillée, car il devra redoubler d’effort pour maintenir sa température. Encore une fois, l’entretien joue un rôle clef dans la réduction de l’utilisation de l’énergie, en effet, nettoyer le serpentin de votre frigo permet de maintenir le rendement de l’appareil et d’économiser jusqu’à 12 % de sa consommation.

  4. S’assurer que le congélateur est bien rempli, car celui-ci prend beaucoup d’énergie à refroidir un espace non utilisé.

  5. Éteindre le poêle et le four avant la fin de la cuisson permet d’économiser de l’énergie, car la chaleur accumulée complète le travail, mais également d’éviter que nos aliments soient trop cuits.

  6. Démarrer le lave-vaisselle que lorsqu’il est plein et choisir le cycle le plus court lorsque c’est possible permet d’économiser électricité pour son fonctionnement, mais également pour le chauffage de l’eau utilisée. Vous pouvez également ouvrir la porte plutôt qu’utiliser le cycle de séchage à air chaud.

  7. On ne dira jamais assez : laver à l’eau froide permet économisez plus de 50 litres d’eau chaude par brassée, soit un montant approximatif de 50 $ par année.  Le remplacement de la lessiveuse conventionnelle par un appareil à chargement frontal permet des économies d’énergie et d’eau potable très importantes.

  8. Utilisez le séchoir de nos grands-mères, faites essorer vos vêtements deux fois et placez-les sur le séchoir ou sur la corde à linge lorsque le temps le permet. .

 

3) Étanchéité des murs, portes et fenêtres  

  1. Selon l’agence de l'efficacité énergétique : « La mauvaise étanchéité de votre maison peut faire grimper votre facture totale d’énergie de 15% par année….»

  2. Premièrement, vérifiez l’état de vos portes, fenêtres et fissures qu’on doit colmater. Ensuite, calfeutrez les endroits qui le nécessitent, du haut vers le bas avec un gel qui peut être enlevé une fois l’hiver terminé.

  3. Vérifier également l’état des joints extérieur de la maison. Un coupe froid ou brise peut être ajouté à la porte principale, et ce, à peu de frais. Le coupe-brise bien installé bloque les courants d’air.

  4. L’efficacité des fenêtres peut être améliorée en appliquant une pellicule transparente sur les fenêtres qui laissent passer le froid. 

 

4) Éclairage

 

Voici des suggestions afin d’opter pour le meilleur rapport luminosité/énergie :

 

  1. Choisissez une ampoule avec une consommation moindre en watts, car le nombre de watts indique la consommation d’électricité et non pas la quantité de lumière produite.

  2. Envisagez l’utilisation de lampes fluorescentes car elles représentent les plus écoénergétiques. Pour produire la même quantité de lumière, elles consomment moins d’énergie que les autres types d’ampoules et durent plus longtemps!

  3. Évitez d’utiliser une lampe si ce n’est pas nécessaire, par exemple, durant le jour et allumez-la seulement dans les pièces de la maison qui sont utilisées

5) Pour terminer,  songez à une visite d’efficacité énergétique

Des conseils personnalisés et un service de visites d’évaluation énergétique, qui durent environ une heure et demie, incluant l’évaluation, le service de calfeutrage ainsi que des conseils à mettre en pratique à la maison, sont offert gratuitement pour les ménages à budget modeste de la grande région de Montréal.

Consulter le site Internet d’Équiterre insérer le lien (http://www.equiterre.org/energie/index.php ) pour avoir plus d’information sur la visite et sur les  critères d'éligibilité de cette évaluation.

Sur ce, je vous souhaite une excellente semaine écoénergétiquement vôtre!

Sites d’intérêt :

Site d’Équiterre

Insérer :http://www.equiterre.org/energie/index.php

L'Agence de l'efficacité énergétique

insérer ..http://www.aee.gouv.qc.ca/

Magazine Protégez-vous

Le virage écoénergétique

 Insérer :http://www.protegez-vous.qc.ca/uploads/cahiers/csee01_1.pdf?z=1

Économie d’énergie

Insérer : http://www.protegez-vous.qc.ca/uploads/cahiers/guidee20000831_9.pdf?z=1

 

Haut de la page

 

Le Noël de la simplicité volontaire

 

 Le temps des fêtes, une occasion de repenser notre façon de donner

Le temps des fêtes approche et l’éternelle question nous revient à l’esprit : Quoi offrir à ceux que l’on apprécie à Noël? À ce propos, un sondage révélait 70% des nord-américains aimeraient que le temps des fêtes soit davantage axé sur le sens de la fête plutôt que l’achat de cadeau. Avant de se lancer dans une course effrénée, qui s’avère à quelques jours de Noël un peu sans queue ni tête, je vous propose une démarche qui a davantage du sens.

Remettre en question notre façon d’acheter et de consommer

Valeurs

Les questions que l’on doit se poser sont : La place prise par l’aspect matériel des fêtes est-elle satisfaisante pour nous? Avons-nous du plaisir à donner ou le faisons-nous par obligation?  Désirons-nous mettre l’accent sur les rapports humains plutôt que sur les cadeaux? Il s’agit donc d’une remise en question de notre vision des fêtes tant au niveau de la façon de planifier, d’acheter et de se réjouir. Bref, essayer de s’orienter afin d’éviter l’orgie commerciale qui utilise et épuise les ressources et qui a un impact environnemental et social important.

 

Le temps des fêtes : une occasion de devenir un consommateur plus responsable

Le consommateur responsable se questionne sur ce qu’il s’apprête à acheter, sur sa provenance et les conditions dans lesquelles le produit a été conçu, mais également les ressources utilisées pour sa fabrication et son fonctionnement. Par exemple, les appareils qui nécessitent une grande quantité de piles pour leur fonctionnement.

 

De plus, être conscient c’est se poser la question est-ce vraiment nécessaire, en ai-je vraiment besoins?  Des principes associés à la simplicité volontaire. Je vous invite d’ailleurs à consulter leur site pour des tonnes d’idées sur comment fêter Noël différemment.

 

Miser sur la planification

Lorsqu’on s’y prend d’avance et qu’on prend le temps d’y réfléchir, on peut avoir un réel plaisir à acheter et à offrir. Un conseil : établir une liste d’achat avec  échéancier et un budget puis le respecter!  C’est un peu comme lorsqu’on se rend à l’épicerie avec une liste, c’est la meilleure façon de maximiser notre temps d’achat et de respecter son budget. De plus, est-ce possible d’offrir autre chose que des objets lors des fêtes? Que notre budget soit serré ou non, on peut envisager d’offrir soit de notre temps ou quelque chose réalisé par soi-même.

Par exemple, pour une mère de famille monoparentale, une ou deux séances de gardiennage (mieux connu sous le nom de certificat de temps) ne seraient-elles pas plus appropriées? Ou encore un livre lui permettant une meilleure gestion de son temps. Des biscuits ou encore des conserves maison de type gourmet ou encore des petits plats préparés peuvent également être plaisant à recevoir.

Une nouvelle tendance, le don pour un organisme de charité (milieu des arts ou encore Fondation Rivières) ou encore l’adhésion à un organisme à but non lucratif. Et pour les enfants, pourquoi pas offrir de parrainer un animal d’un zoo ou d’une réserve faunique?

 

Pour en savoir plus :

Réseau québécois de la simplicité volontaire www.simplicitevolontaire.org

Bulletin spécial Noël

 http://www.simplicitevolontaire.org/documents/bulletins/4-3.pdf#search=%22noel%20ecologique%22

Guide pour fêter Noël autrement

http://www.simplicitevolontaire.org/documents/fetes-sv.pdf

Envirozine : l’actualité environnementale

http://www.ec.gc.ca/EnviroZine/french/issues/60/feature3_f.cfm

 

 

Idées cadeaux équitables

 

Livres traitant  de sujets écologiques ou sociaux d’éditions écosociété www.ecosociete.org/

Maison du 21 siècle www.21esiecle.qc.ca/

Salon des métiers d’art

www.salondesmetiersdart.com/

10 milles villages (commerce équitable)

http://www.tenthousandvillages.ca/cgi-bin/category.cgi?&category=0&lang=fr

Produits recyclés (vêtements, articles cadeaux etc..)

http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/client/fr/repertoires/rep-produits/Produits.asp

Ethiquette.ca

produits équitable  www.ethiquette.ca

 Haut de la page